En mars 2011, Mark Zuckerberg le fondateur de Facebook expliquait dans un forum technologique comment internet change nature des relations entre les gens et les entreprises et comment les entreprises essaient de communiquer avec leurs clients.

L’internet pousse les entreprises à changer leur relations, ne pouvant plus se tenir caché derrière une grande bannière mais doivent s’engager auprès de leurs client ou que qui leur tient à coeurs.

Internet démocratise le partage des opinions sur les commerces comme il ne se faisait pas au paravent. Cela change inévitablement le besoin qu’on les entreprises de s’engager envers leur client. La gouvernance des entreprises se transforme alors, consciente que tous peuvent désormais donner leurs opinions beaucoup plus facilement.

 


 

Internet peut rapidement contrarier la gouvernance de certaines entreprises. On se rappelle par exemple le cas de Bioasis, une toute petite entreprise de savon à l’huile d’olive dont la compagnie Lassonde qui produit des Jus Oasis avait décidé de poursuivre en cours parce que le Savon s’appelait également “Oasis”… Oasis comme dans le dictionnaire dalleurs…

Rapidement, internet s’empare de l’histoire, accusant Lasonde de vouloir détruire l’entreprise d’une jeune mère. La furie monte alors sur Tweeter et sur Facebook contre l’entreprise qui réalise qu’elle perdra sans doute beaucoup d’argent en se mettant à dos la communauté qui lance des initiative de boycott ici et là.

Face au dérapage sur les médias sociaux, mois de 24 heures après son gain de cause en Cours d’appel contre la jeune femme, Oasis renonce à sa victoire et va même jusqu’à verser près de 125 000$ à l’entreprise qui avait du fermer ses portes.

Bref, qu’on le veuille ou non, internet et les médias sociaux sont présents. L’information circule à une vitesse folle et les entreprises doivent non seulement en être conscient mais y être présentes. Les médias sociaux parleront un jour ou l’autre de votre entreprise.

L’entreprise devrait non seulement être présente sur la toile et dans les médias sociaux, mais également être en mesure de réagir rapidement sur toute affirmation concernant celle-ci. Si votre entreprise n’est pas à l’aise avec les réseaux sociaux, n’hésitez pas à faire appel à des professionnels qui sauront vous épauler ou vous former à ce sujet.

=========
Ref:
http://www.lesaffaires.com/blogues/julien-brault/comment-les-medias-sociaux-ont-infirme-un-jugement-de-la-cour-d-appel/543041

http://www.lapresse.ca/debats/chroniques/patrick-lagace/201204/11/01-4514117-oasis-comme-un-bully.php